Distinction / PrixRecherche

La recherche récompensée

le 5 février 2020
Une jolie distinction pour Céline BONNEFOND, enseignante-chercheure à l'IUT de Valence pour la publication dans la "Review of Social Economy" d'un article intitulé : «Subjective Well-being in China: Direct and Indirect Effects of Rural-to-Urban Migrant Status».
Cet article est récompensé pour sa contribution à l’analyse des déterminants socio-économiques du bien-être individuel en Chine. Il se questionne en particulier sur l’impact que peut avoir l’une des plus grandes migrations de l’Histoire de l’Humanité : celles des travailleurs migrants chinois (mingong), qui partent de leurs campagnes natales pour tenter leur chance dans les villes en plein essor.
D’un côté, l’opportunité de trouver un travail et de toucher un salaire plus élevé qu’à la campagne sont des éléments pouvant contribuer à rendre les travailleurs migrants plus heureux ; de l’autre, l’éloignement de leurs familles et le fait d’être considérés comme des « citoyens de seconde zone », dans une Chine qui continue de contrôler les mouvements internes de sa population via le système du hukou*, pourrait au contraire impacter négativement leur bien-être. Au final, cet article permet d’identifier des leviers d’action sur lesquels le gouvernement chinois pourrait jouer pour accroître le bien-être de sa population et faire de la Chine une « société heureuse ».

Cet article, co-écrit avec Fatma Mabrouk, professeur à l’Université Princesse Nourah Bint Abdulrahman en Arabie Saoudite entre dans la liste des "meilleurs articles publiés" depuis la création de cette récompense en 1975 et ce au titre de l'année 2019.

*système d’enregistrement de résidences, qui classifie la population en deux catégories héréditaires, les ruraux et les citadins

Localisation

Valence
Mis à jour le  5 février 2020